Non classé

Les grossesses rapprochées

Vous venez d’accoucher et déjà vous pensez à un deuxième (troisième) enfant. Mais attention, il faut parfois attendre plusieurs mois avant d’envisager une nouvelle grossesse.

Grossesses rapprochées : combien de temps faut-il attendre ?
Le retour de couches
Le retour de couches – la réapparition des règles – marque la reprise de l’ovulation. Il a lieu environ six à huit semaines après l’accouchement si vous n’allaitez pas (attention, allaiter n’exclut pas la possibilité de se retrouver enceinte). L’utérus, les ovaires et le vagin reprennent leur place durant cette période. Le périnée va mettre quelques semaines de plus pour retrouver complètement sa tonicité. Anatomiquement, donc, tout est prêt à fonctionner à nouveau…

En cas de césarienne
Dans certains cas pourtant, le médecin met en garde sa patiente. En règle générale, après une césarienne, on conseille d’attendre un an avant de mettre en route un second bébé. Pourtant, aucune étude scientifique ne justifie cette recommandation et la solidité des sutures de la cicatrice est optimale dès le quatrième mois après la naissance. Il n’y a pas de contre-indication formelle à redémarrer une grossesse assez vite si vous le désirez.

En cas d’accouchement prématuré, de toxémie gravidique
En revanche, en cas d’accouchement prématuré ou en cas de toxémie gravidique sévère pendant la grossesse, un bilan et quelques mois d’attente peuvent être nécessaires pour en chercher les causes. Ce qui reculera d’autant la possibilité d’une deuxième grossesse.

Attention à la fatigue
Quoi qu’il en soit, il faut le savoir, se retrouver enceinte deux fois dans la même année est fatigant. D’abord parce qu’il faut reconstituer sa réserve en fer, ce qui demande quatre mois environ. Ensuite, une seconde grossesse alors que l’aîné est encore un bébé peut entraîner un risque de prématurité. Et les arrêts de travail sont plus fréquents. Attention aussi aux kilos pris, qui s’accrochent et sont plus difficiles à éliminer après le second accouchement…