Les premiers mois de bébé

Traiter l’érythème fessier de bébé

Cette affection cutanée qu’est l’érythème fessier est assez fréquente chez les nourrissons. En effet, ces derniers portent une couche en permanence, et même lorsque l’on réalise le change rapidement après que bébé ait fait ses besoins, son siège est malheureusement en contact avec l’urine ou les matières fécales qui viennent d’être émises.

Celles-ci sont malheureusement irritantes, et ont tendance alors à causer ce petit ennui cutané, qui est particulièrement désagréable pour l’enfant. Et la couche même est également parfois responsable de cette irritation des fesses de bébé, à cause du matériau utilisé, ou de certains produits ajoutés qui ont tendance alors à créer par contact une réaction de ce type.

Les complications

Il s’agit la plupart du temps d’un désagrément pas vraiment sérieux. Cependant, il faut savoir qu’il cause des douleurs à l’enfant, et c’est avant tout cela qu’il faut considérer, cette irritation a tendance à provoquer des sensations de brûlure par exemple, particulièrement difficiles à supporter par l’enfant.

Mais il arrive également que quelques aggravations surviennent, notamment à cause d’une candidose, crée par un champignon microscopique. On peut aussi remarquer parfois la survenue d’un impétigo, qui est une maladie de peau bénigne mais désagréable, causée par une bactérie, qui se loge alors au niveau des plaies. Cela arrive d’ailleurs souvent lorsque l’enfant est traité par des antibiotiques. Cette infection a alors parfois tendance à gagner d’autres parties du corps de l’enfant, comme l’aine, les orteils ou le cou. Ainsi, il faut malgré tout prendre conscience de ce petit bobo, et traiter comme il se doit. Mais pas d’inquiétude, cela se traite facilement et rapidement, généralement en quelques jours. Attention cependant à la contagion qui peut être effective quand on est en présence d’une candidose.

Que faire au moment de la survenue de l’érythème ?

Généralement, une amélioration spontanée s’opère en quelques jours seulement, sans même avoir recours au moindre traitement. Cependant, si vous remarquez une stagnation ou une aggravation des symptômes après 4 jours, il sera nécessaire de se pencher sur le problème, éventuellement en emmenant votre petit bout chez le médecin afin qu’il lui prescrive les soins adaptés, notamment des antifongiques ou des antibiotiques à usage local selon les cas.

Il est également possible, lorsque l’érythème fessier est bénin, de s’en remettre tout simplement à une crème apaisante que vous pourrez trouver en parapharmacie. Par chance, aujourd’hui de nombreuses officines physiques ont pu ouvrir leur site de e-commerce pour proposer ce type de produit, c’est désormais autorisé et légal depuis le début de l’année 2013. Ainsi, vous pourrez acheter en ligne tout ce dont vous aurez besoin pour améliorer le confort de votre enfant.

Quels sont les moyens de prévenir ce type d’irritation ?

Sachez que vous pourrez facilement prévenir ce type de problème en suivant des conseils simples :

  • Tout d’abord, pensez à bien vous laver les mains au moment de changer les couches de votre enfant, afin de ne pas contaminer ses éventuelles irritations.
  • Il faut aussi faire en sorte que l’air puisse circuler au sein de la couche, ainsi il faudra prendre une taille suffisamment importante, pas trop serrée. Si vous remarquez que les couches que vous prenez habituellement sont mal tolérées par votre enfant, n’hésitez pas à en changer le plus souvent possible.
  • Il faut savoir par exemple que les couches très absorbantes ont tendance à dessécher la peau, car elles en ôtent l’humidité, ce qui peut favoriser l’érythème fessier.
  • Enfin, manifestement, le fait d’allaiter son petit bout permet de limiter ce genre de petite affection cutanée.
  • Il sera également utile de changer la couche de votre bébé immédiatement après qu’il y ait fait ses besoins, afin de ne pas laisser les matières fécales et l’urine en contact prolongé avec sa peau.
  • Puis vous devrez nettoyer les fesses de votre enfant avec une lingette et de l’eau tiède, en procédant le plus doucement possible, pas de frottement trop appuyé pour éviter justement d’irriter a peau fragile.
  • Evitez cependant les lingettes jetables, dont les produits ne sont pas forcément adaptés aux bébés, et à leur épiderme sensible. On peut également appliquer sur les fesses de bébé un soin anti-irritation, ou un peu de vaseline qui protègera ainsi son arrière train des frottements.
  • Le talc en revanche doit être évité, contrairement à ce que l’on peut penser. Laissez également de temps en temps les fesses de votre enfant à l’air libre, afin que sa peau puisse respirer un maximum.

Avec ces quelques conseils, vous pourrez venir à bout très facilement de cette petite affection cutanée, même quand elle présente des signes de complications, qui restent bien sûr bénignes. Mais même sans que cette irritation cutanée ne soit grave, elle peut être gênante voire douloureuse pour votre enfant, ce qui est une bonne raison pour lui accorder malgré tout de l’importance, en prenant bien soin de sa peau au maximum.